J'ai reçu une autre bestiole récemment, un petit triple transfo variable.



/!\ Attention /!\ Opération risqué /!\ Attention /!\



Risque d'INCENDIE je ne suis pas responsable de vos conneries.

A comprendre, un couplage de trois alternostat monophasé pour une utilisation en triphasé, pratique simple et efficace. Au programme inspection electrique et nettoyage. Mesure d'isolement, moins de 500 kiloohms sur un des enroulements, médiocre pour une machine de cette taille. Autre signe, grosse disparité des mesures (28 megaogms 3 megaohms et 500 kiloohms). Tout d'abord dévissage de toutes les vis apparentes, trempage dans de l'huile moteur classique puis réinstallation. Attention à ne pas mettre d'huile sur les enroulements et les charbons. Pourquoi trempette de vis dans l'huile ? Pour la conservation, l'usure et l'eau. En effet, l'objectif étant d'immerger la bête dans l'eau histoire de faire peau neuve. Après lui avoir fait prendre une bonne douche à l'eau chaude et au savon pendant 5 minutes a coup de brosse a dents le voilà en train d'égouter. Mais évidemment, il est hors de question de le brancher tel qu'elle. Il y aura a coup sur un court-circuit ou une oxydoréduction.

Pour un séchage parfait et respectant la machine, rien ne vaut l'imitation de procédé industriel. À savoir l'étuvage. Assez souvent réalisé pour les moteurs ayant été soumis à une inondation ou de l'humidité provoquant une baisse de la résistance d'isolement l'étuvage permet d'éliminer toute trace d'humidité.

Ne possédant pas d'étuve, je l'ai donc mis au four à 80°C une dizaine d'heures. Pourquoi pas moins ? Bah, j'avais le temps. Pourquoi pas plus ? Bah, je n'allais pas le laisser pendant la nuit quand même. Attention aux odeurs d'huiles chaudes dans la cuisine.

En espérant qu'il en sorte tout neuf.

DSCF4819 - Copie