" />

lulrik-games

04 mars 2017

La mesure

Bonjour à vous,

Voilà quelques petites choses, trois d'entre elles.

DSCF4837 - Copie



Un joli couple, le "treesome" de l’électrotechnique en somme ... Hé oui ! Car le produit de l'intensité et de la tension donne la puissance. Il ne manque plus que la fréquence et on obtient le triumvirat de la distribution électrique.

C'est beau, ça sent la bakélite ancienne et un peu, la cigarette. Vestige d'un époque où le technicien entrait avec sa casquette et sa clope dans la haute salle de béton et d'acier qui abritait la salle des machines.

lulrik

Posté par lulrik à 15:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]


26 février 2017

Sécher un autotransformateur variable variac

J'ai reçu une autre bestiole récemment, un petit triple transfo variable.



/!\ Attention /!\ Opération risqué /!\ Attention /!\



Risque d'INCENDIE je ne suis pas responsable de vos conneries.

A comprendre, un couplage de trois alternostat monophasé pour une utilisation en triphasé, pratique simple et efficace. Au programme inspection electrique et nettoyage. Mesure d'isolement, moins de 500 kiloohms sur un des enroulements, médiocre pour une machine de cette taille. Autre signe, grosse disparité des mesures (28 megaogms 3 megaohms et 500 kiloohms). Tout d'abord dévissage de toutes les vis apparentes, trempage dans de l'huile moteur classique puis réinstallation. Attention à ne pas mettre d'huile sur les enroulements et les charbons. Pourquoi trempette de vis dans l'huile ? Pour la conservation, l'usure et l'eau. En effet, l'objectif étant d'immerger la bête dans l'eau histoire de faire peau neuve. Après lui avoir fait prendre une bonne douche à l'eau chaude et au savon pendant 5 minutes a coup de brosse a dents le voilà en train d'égouter. Mais évidemment, il est hors de question de le brancher tel qu'elle. Il y aura a coup sur un court-circuit ou une oxydoréduction.

Pour un séchage parfait et respectant la machine, rien ne vaut l'imitation de procédé industriel. À savoir l'étuvage. Assez souvent réalisé pour les moteurs ayant été soumis à une inondation ou de l'humidité provoquant une baisse de la résistance d'isolement l'étuvage permet d'éliminer toute trace d'humidité.

Ne possédant pas d'étuve, je l'ai donc mis au four à 80°C une dizaine d'heures. Pourquoi pas moins ? Bah, j'avais le temps. Pourquoi pas plus ? Bah, je n'allais pas le laisser pendant la nuit quand même. Attention aux odeurs d'huiles chaudes dans la cuisine.

En espérant qu'il en sorte tout neuf.

DSCF4819 - Copie

Posté par lulrik à 00:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 février 2017

Mixeuse Inkel MX991

Petit colis bien rigolo reçu il y a deux jours.

Je me suis pris de curiosité pour le fonctionnement de ces machines en lisant des forums, je ne les avais jamais pratiquées. Et comme c'est apparemment pratique aux dires des gens qui passent. J'ai attrapé au vol l'une d'entre elle. Une Inkel MX 991 de la même époque que l'un de mes amplis de la même marque.

Petit souci lors du transport l'un des coin du pcb de la carte phono c'est cassé. Problème résolu en 30 minutes, je ne me suis vraiment pas embêté. Après petite analyse le PCB est de bonne qualité, bien renseigné et simple face, un plaisir de dépannage.

mixeuse inkel MX991 (2)

mixeuse inkel MX991 (1)

Une fois le souci résolu, est venu le moment des tests. Après une montée en tension progressive sur l'alternostat soldé par un petit bruit d'arc ou de faux contact non identifié quelques parts dans l'alim. Tout, c'est très bien passé puisque la platine s'est allumée et à chanté correctement sur toutes les voies dans tout les ton et avec les deux vu mètre correctement éclairé. En réalité, je n'ai eu aucune panne à laquelle je m'attendais, je suis presque déçu.

mixeuse inkel MX991 (3)

mixeuse inkel MX991 (4)

Après quelques heures d'usage, elle est adoptée, rien que par ses vu mètre (j'adore ça). Les effets sont peu marqués (un défaut ?). Les canaux monos ne sont pas liés, je peux donc équilibrer le son en provenance de cassette audio désaxé. Pas mal du tout.

Après petite analyse, c'est une très bonne petite bête. Mais au vu de ce qui se fait sur le marché autour, je ne peux pas conseiller l'achat hors mis si c'est le matos vintage qui vous intéresse. Sincèrement, on fait mieux pour beaucoup moins chère et moins encombrant.

Cet achat n'est absolument pas un regret, je pense qu'elle va rester longtemps ici.

 

 

Posté par lulrik à 22:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 août 2016

Quelques petites nouveautés, et d'autre faits moins récent

J'ai eu mis la mains grâce à l'aide d'un membre de Gamopat, sur un 1040, mais j'ai recemment fait l'acquisition en plus d'un commodore 64. Et j'ai donc fait une petite photo de chacune de c'est bête. Elle cristalise à mon sens les trois quart de l'ambiance des années 80 en europe. (Amstrad en moins)

Sans titre

Posté par lulrik à 21:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mai 2016

Démontage d'un variateur ATV18 avec un IGBT Mitsubishi CM25MD-24H

Après avoir récupéré un vieux variateur moteur par un de mes professeurs dont l'alimentation de la partie commande avait lâché. (Évidemment, cette partie est irremplaçable ... ) J'ai démonté la bête, ce qui vaut le coup ! En effet j'ai récupéré un magnifique filtre secteur triphasé, quatre énormes condensateurs haute tension (400V) et 580µF (qui serviront pour mon projet d'Alim continu haute tension) un ventilateur intéressant puisque 24 V et l'IGBT CM25MD-24H.

Normalement photos ci-dessous :

 

DSCF3625

Le filtre secteur possède un intérêt certain puisqu'il alloue le passage de pas moins de 9.8 Ampères sur un réseau triph classique (je vais pouvoir l'intégrer dans ma table de manip) et il me servira quand j'aurais la nécessité de faire fonctionner ma radio. Dernier détail amusant, l'IGBT, je me suis amusé à l'ouvrir et wow ! C'est magnifique ! On voit parfaitement les transistors, les diodes, le dispositif de commande, etc. Impressionnant ! Le tout baigne dans une résine molle de 5mm d'épaisseur probablement pour la dissipation de chaleur.

Photo du Mitsubishi CM25MD-24H ci-dessous

DSCF3624l

Capture

Évidemment le datasheet présente la chose, on peut remarquer que tout est parfaitement annoté et facile à comprendre et la ... j'ai envie de bricoler la chose ! Honnêtement ce n'est pas si compliqué que ça, il suffit de correctement synchroniser ouverture et fermeture des IGBT ... Arf ... Mon arduino me regarde, mais je n'ai pas encore de connaissances solide et puis il faut programmer, etc. ... dur dur. Il patientera quelque temps, le jour où j'aurais besoin de faire mumuse de 0.5 à 320 Hz je le ressortirai.

 

Posté par lulrik à 17:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]


24 février 2016

Ajout de console et de micro-ordinateur

L'amiga 500 de Commodore

Amiga 500

La Vectrex de MB

Vectrex

Une petite amélioration de mon Atari XEGS avec l'ajout du clavier, du joystick et du lecteur de K7 à la console et au pistolet que je possèdait déja.

Atari XEGS - Pistolets - lecteur K7 - manettes - clavier - TV

Voilà pour le moi de février ;) je vous parlerai plus tard de mon alternostat.

 

Posté par lulrik à 23:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 octobre 2015

Checklist du futur

section8

Checklist du futur :
☑ Lunettes connectées
☑ Ordinateurs à commande vocale
☑ Écrans plats
☑ Appels vidéo
☑ Biométrie
☑ Drones
☑ Jeux vidéo sans manette
☑ Films en 3D
☐ Voitures volantes
☐ Hoverboards
☐ Pizzas déshydratée
☐ Lacets automatiques (prévu pour le 21/10)
☐ Les Dents de la Mer 19
☐ Michael Jackson toujours vivant
☐ Les gens retournent leurs poches dans la rue
☐ Pepsi Perfect

 

Désolé les mecs vous avez merdé...

Posté par lulrik à 10:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 juillet 2015

Manuel d'utilisation / Owner's manual de l'Atari super pong TEN

Bonjour, voilà ma faible contribution à la préservation de l'histoire d'Atari

Manual - Atari super pong TEN (1)

Le manuel d'utilisation de la Console Atari super pong TEN :

Manuel d'utilisation / Owner's manual de l'Atari super pong TEN

 

A la moindre question n'hesitez pas ;)

 

 

Posté par lulrik à 21:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 juillet 2015

Intel Penthium 2 et carte mère M6TLC

Voici la carte mère M6TLC et son processeur Intel penthium 2

Source: Externe

Cette carte est ATX avec le chipset i440LX et un BIOS Award. Elle dispose du "slot 1" à 66MHz pour le processeur et accepte trois barrettes de RAM DIMM.

Elle à un port AGP, quatre ports PCI et trois ports ISA, Deux port IDE, un FDC, deux COM, un LTP, deux port PS/2, un IrDA et deux USB

Elle a tout de même une certaine allure avec son processeur maintenu par un système de fixation rappelant les arcs-boutants de nos Église. On peut aussi remarquer que ce qui semblerait être un auto-collant montrant l'architecture de processeur.

J'aime beaucoup ce genre de fixation de processeur, beaucoup plus facile à surveiller.

 

Posté par lulrik à 20:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 décembre 2014

Cartouche Atari loaner

Les cartouches de prêt Atari, mais c'est quoi ?

Pour commencer


Namco met au point Pôle position, et Atari sera presque forcé d'éditer ce jeu sur le sol américain, il deviendra un des jeux les plus populaires de son époque. La borne d'Arcade Atari pole position sort des ateliers d'Atari en 1982 et est commercialisé. C'est un jeu pour un seul joueur, en couleur. Un volant, deux pédales et un bouton à deux positions. Gameplay simple, il sera très vite adopté par de nombreux joueurs.




Atari ayant les droits de Namco pour le jeu en Amérique, il parait logique que celui si sorte sur la console de salon, la Vidéo Computer System nommée aussi Atari 2600. Confié à Doug Macrae et Betty Ryan Tylko, le développement allait bon train et était prévu pour le milieu d'année 1983. Cette cartouche verra son numéro être le CX-2694.
 
Même s'il a été fait en 1982, Pole Position n'est vraiment pas si différent des jeux de courses modernes. Avec des graphismes basiques et un seul joueur. Néanmoins, le concept de base de déplacer votre voiture entre-deux autres voitures n'a toujours pas changé.
Pole Position a été l'un des premiers jeux à présenter des publicités pour d'autres jeux à l'intérieur de lui-même. Si vous regardez attentivement, vous verrez des publicités pour Centipede, Dig Dug, et d'autres jeux Namco & Atari sur les panneaux de signalisation sur les côtés de la route. Malheureusement, ces annonces ne peuvent pas être reportées sur la version secondaire en raison des limitations du système.


 

Un peu de technique

Malgré les difficultés techniquesle projet avance, notamment celles d'une sorte de scrolling vertical des lignes de la route par clignotement de celle si, et d'un scrolling horizontal du paysage. Il y aura également une physique par simulation de la force centrifuge dans les virages ainsi que des adversaires qui changent de voie dans le but sournois de vous couper la route. Et enfin un score et un temps à respecter.
 
La route et l'herbe sont toute deux de la même couleur en raison de la façon dont la 2600 met en place les sprites. Une différence aurait compliqué les choses, d'autant plus que la route est en diagonale. Les côtés de la route ont été effectivement établis en utilisant un sprite de la balle étiré pour simuler un rectangle, mais il y avait un problème avec cette méthode. Lorsque les deux côtés de la route se rencontrent dans le lointain, le sprite de la balle devait être tiré deux fois dans le même endroit. Pour ce faire, Doug a développé une façon de réinitialiser le CPU dans le milieu d'une instruction, et le faire reprendre dans le milieu d'une autre.
 
Ensuite, les adversaires sont monobloc, beige et totalement dépourvue de tout détail. Personne n'est en mesure de savoir réellement pourquoi, mais il est probable que cela soit dus aux limitations dans le nombre de joueurs que la 2600 peut afficher sur l'écran.

Petit détail amusant. Atari a mal orthographié Pole Position. Des séries ont été observées avec l'orthographe "Pôle Positn", et avec la plus humoristique "Ploe Position » l'origine des soucis est encore inconnue, mais comment ont-il réussit à passer le contrôle de qualité est un mystère.


-

 

 

Le développement

Pour en revenir au développement, les codes devaient être testés sur la VCS avant commercialisation. Ainsi sont apparus les Loaner Cartridge.

Les sections d'Atari éditeront des cartouches avec une étiquette de type. « Prêt de Cartouche est imprimé en haut de l'étiquette avant, avec le titre du jeu en dessous que (généralement sur une étiquette blanche ou zone blanche). Une date (ou code de date) peut également apparaître. Et un «retour à .... » « Section », indiquant le retourner soit Jan Boehm ou le Prototype Lab. Bien que l'on ait trouvé des cartouches avec une étiquette dactylographiée avec instruction pour qu'elle soit retournée à Guy Hollingbury. Parfois, le titre du jeu n'est pas écrit, ou il peut être la seule chose imprimée sur l'étiquette frontale
Évidement il y a eu des cartouches de prêt sur beaucoup de jeu mais très peu en résisté aux 25 ans passé.

 

Ma cartouche


Nous voici le 25 Avril de l'année 1983, code de date 145.

La cartouche avec le code de date 145 est édité et prêté à deux exemplaire connu. Elle est très proche de la version final, qui porte le code de date 147. Environs 5 lignes de codes seront modifié entre la 142 et la 147
En ma possession est donc un jeu probablement fini en cours d’optimisation, je n’ai noté aucune différence entre ma version officielle de Pole position.
Ces cartouches sont donc très généralement parties dans les familles des personnes travaillant chez Atari dans les environs de la Sunnyvale en Californie. Il est très rare d’en trouver à d’autre endroit en Amérique et encore plus dans les autres pays du monde. J’ai trouvé la mienne en France sur un site bien connu de vente entre particulier pour la somme de 2.50€.

Voila une petite vidéo de ce que ça donne en directe :

Cartouche Atari Loaner - Pole position 145



Je pense conserver cette cartouche longtemps elle symbolise un morceau d’histoire pour moi.
Si l’Internet avait existé à l’époque, des « hack » de cartouches Atari seraient apparus avant la sortie du jeu officiel, c'est sur ! Mr. Green


Have you played Atari today ?



Posté par lulrik à 18:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,